Les Récits

Nos adhérents-randonneurs aiment par dessus tout pédaler, mais aussi raconter et faire revivre leurs exploits. Cela nous motive encore plus à nous surpasser pour aller encore plus loin...


Les Récits 2017
 

Les Récits 2016


Les Récits des Diagonales de France

Les Diagonales de France : une discipline un peu à part dans le monde des randonneurs ! Pour le commun des mortels, une diagonale suggère la ligne droite qui est, dit-on, le plus court chemin d'un point à un autre. Pour le cyclotouriste, le mot recouvre la notion de randonnée autonome de longue distance, faite de longues journées d'effort ponctuées de quelques heures de repos. Pour le philosophe enfin, il évoque l'Aventure et le Rêve: Strasbourg n'est pas à côté de Brest et Dunkerque pas davantage à proximité de Perpignan... C'est là un des paradoxes de l'Homme que d'être minuscule à l'échelle de la Terre et de pouvoir cependant accomplir ce qui paraît impensable. Mais le cyclotourisme n'est-il pas une forme de philosophie ? (extrait de l'ouvrage "Diagonalistes de France" de JM Autier).

  Parmi nos adhérents, nous avons des amoureux de ces Diagonales de France, et même un membre éminent de l'Amicale des Diagonalistes de France, en la personne de Bernard Ducornetz. En 2017, Bernard a réalisé sa 20ème diagonales, dont vous retrouverez qqs récits ci-dessous. Le compte-rendu d'une diagonale est d’ailleurs obligatoire et une condition sine qua non pour son l'homologation.
Quelques diagonales de Bernard... avec sa première Hendaye-Menton en 1998 avec tout ce qu'il ne faut pas faire ! Puis 2 diagonales enchainées en 2008, Hendaye-Strasbourg et Strasbourg-Brest, une promenade de santé et une galère, les deux extrêmes ! La Dunkerque-Perpignan de 2014, une autre terrible galère ! Puis la dernière du cycle des 18 (soit toutes les diagonales de France dans les 2 sens), Brest-Strasbourg 2014, sans problème particulier mais avec l'émotion de la dernière ! Et sa 19ème en 2016, Dunkerque-Hendaye, classique.
Parmi les récits de ses 20 diagonales, Bernard a choisi ces 6, qui l'ont le plus marqué, et pour montrer l’éventail des conditions que l'on peut rencontrer sur ces longs périples. Ce n'est pas parce qu'il a galéré sur certaines diagonales, qu'il faut prendre cela pour une généralité. Comme il le dit si bien,  il n'y a pas de diagonales faciles ou difficiles, ce sont les conditions climatiques, et surtout le vent qui conditionnent la difficulté !

     

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Écrivez votre commentaire ci-dessous, sans oublier de sélectionner votre "Profil". Si vous n'avez pas de compte particulier (compte Google ou autre...), nous vous conseillons de choisir le profil "Anonyme", mais merci d'indiquer votre nom à la fin de votre commentaire.